Ma fille veut faire la PACES !

Depuis son plus jeune âge, ma fille Louise avait toujours voulu être architecte.

Jusqu’au jour où l’année de ses 13 ans, n’ayant pas trouvé de stage de troisième correspondant, nous avons demandé à un ami dentiste s’il pouvait l’accueillir dans son cabinet. Elle est revenue enchantée de cette semaine de découverte, et elle voulait dorénavant faire ce métier.

Peu de temps après, lors de son année de seconde, elle nous a annoncé qu’elle souhaitait faire la PACES pour devenir neurochirurgienne !

Pensant que cela changerait d’ici la fin de sa terminale, nous n’avons pas pris cette décision pour définitive et nous n’avons donc rien anticipé à ce moment-là.

Mais cette volonté de s’engager dans des études médicales était encore présente lors de sa dernière année de lycée. Comme nous n’avions pas de médecins dans la famille, nous ne pouvions pas la conseiller.

Nous avons accepté ce choix, en nous disant que Louise avait toujours obtenu de bons résultats à l’école, qu’elle était travailleuse, et donc qu’elle allait certainement réussir cette fois encore.

Mais nous ne nous doutions pas des difficultés qu’elle allait rencontrer. Avec le recul, cette année aurait été plus facile si nous avions été mieux informés au préalable.