Le point commun de tous ceux qui réussissent la PACES

Ma fille est maintenant en 2ème année.
En discutant avec beaucoup d’autres personnes qui ont réussi la PACES, elle s’aperçoit que leur méthode de travail était proche de la sienne. Et pourtant, l’année dernière, ses collègues en PACES lui avaient déconseillé de travailler comme cela.

Réussir la PACES nécessite bien sûr beaucoup de travail. Mais surtout, il faut savoir s’appuyer sur les bonnes personnes et trouver des méthodes de travail pragmatiques qui ne sont pas toujours les plus évidentes (Work smart not hard).

C’est pour cela que beaucoup de bons lycéens échouent car ils travaillent pendant leur PACES de la même façon qu’ils travaillaient au lycée…

Pourquoi les étudiants en pharmacie ne vont plus en cours

Si les étudiants en pharmacie ne sont pas intéressés par leurs cours, c’est parce qu’une majorité d’entre eux ne voulaient pas faire ces études.

La plupart du temps, les redoublants en PACES s’inscrivent à plusieurs concours pour multiplier leurs dernières chances. Ils ajoutent des filières de secours ne correspondant pas à leur objectif idéal : ce sont en général pharmacie et maïeutique, dont le dernier admis est beaucoup moins bien classé que pour médecine, odontologie ou kinésithérapie.

La suite dans le livre

Pourquoi des QCMs au concours de la PACES ?

La PACES est le passage quasi obligé si l’on veut exercer un métier de médecin, dentiste, pharmacien, kinésithérapeute ou sage-femme. Et ces métiers attirent de nombreux lycéens.

On peut se demander pourquoi les universités privilégient ce système d’évaluation, mais la réponse est simple.

Les établissements ne sont pas autorisés à sélectionner à l’entrée de cette formation. Elles doivent donc faire face à des promotions comportant parfois plusieurs milliers de postulants. Et ces milliers d’étudiants passeront le concours, et des milliers de copies devront être notées très rapidement chaque semestre.

Les enseignants en PACES sont souvent des professionnels de santé exerçant à l’hôpital en plus de leur métier d’enseignant et de chercheur. Ils n’ont donc pas la disponibilité nécessaire pour traiter plusieurs centaines de copies deux fois par an. La seule solution trouvée pour faire face à ce problème est d’organiser les épreuves sous forme de QCMs, car des machines à lecteur optique peuvent les corriger automatiquement. Cette méthode permet de réduire le temps nécessaire tout en limitant les risques d’erreurs d’une notation manuelle.

La suite dans le livre

Le choix de filière en PACES

Juste après les premiers résultats, tous les étudiants autorisés à poursuivre la formation doivent choisir leurs concours. Ces souhaits sont dès lors définitifs et ils devront ensuite réviser les enseignements correspondants pour préparer les épreuves spécifiques à chacune des filières.

Ils peuvent en sélectionner plusieurs, mais chacune augmente le nombre de cours à travailler. Cela réduit donc le temps disponible pour les UEs communes qui ont les plus gros coefficients.

La plupart du temps, les redoublants s’inscrivent à plusieurs concours pour multiplier leurs chances. Ils ajoutent des filières de secours ne correspondant pas à leur objectif idéal : ce sont en général pharmacie et maïeutique, dont le dernier admis est beaucoup moins bien classé que pour médecine, odontologie ou kinésithérapie. Les primants ne choisissent souvent que la filière qu’ils préfèrent. Cependant, certains regrettent cette décision, car ils changent parfois d’avis en cours d’année.

La suite dans le livre

La formulation des QCMs au concours de la PACES

Réussir les épreuves de la PACES ne nécessite pas uniquement de toujours apprendre seulement par cœur ses différents cours.

Vous avez certainement dû vous concentrer pour déchiffrer cette phrase. Vous l’auriez plus vite comprise si j’avais dit : « apprendre par cœur ses cours n’est pas suffisant pour réussir les épreuves de la PACES ».

Lorsqu’ils préparent les QCMs, les enseignants savent que les étudiants connaîtront leurs cours sur le bout des doigts et que les différents concepts scientifiques seront maîtrisés. 

S’ils se contentaient de les formuler simplement, une trop grande proportion réussirait facilement leurs épreuves. La liste des admis au concours en fin d’année s’assimilerait plutôt au résultat d’une loterie qu’à une sélection des meilleurs.

Exercer un métier dans le domaine médical et en particulier poser un diagnostic fiable demande un raisonnement très précis, sans contresens. Ces métiers interdisent toute décision toute faite, trop hâtive, qui pourrait mettre en jeu la vie du patient.

Les enseignants vont donc rédiger les QCMs de manière à sélectionner les étudiants ayant la meilleure capacité de concentration et la plus grande précision dans la réflexion. Cette capacité à bien les déchiffrer peut s’apparenter aux qualités nécessaires pour résoudre les questions des tests de QI. Cette facilité à comprendre et à utiliser les mots est donc indispensable pour tout étudiant souhaitant réussir la PACES.

Le numérus clausus

Chaque année, le ministère restreint le nombre de places accessibles pour chaque filière de la PACES. Cette limite s’appelle le numérus clausus, et est d’environ 13 000 en France.

Ce numérus se décompose de la façon suivante : 8000 en médecine, 1200 en odontologie (dentaire), 1000 en maïeutique (sage-femme) et 3000 en pharmacie.

Le ministère fixe également un maximum pour les spécialités paramédicales. Deux tiers des 2800 postes de kinésithérapeutes et une partie des 900 places de psychomotriciens sont accessibles par la PACES, les autres étant réservées aux concours internes de chaque école. Parmi les étudiants réussissant la PACES, environ 55 % obtiendront médecine, 20 % pharmacie, 10 % kinésithérapie, 8 % odontologie dont le numérus est très faible, et 7 % maïeutique.

Statistiques de réussite en PACES

Plusieurs statistiques officielles sont disponibles sur internet. Les universités et le ministère de l’Enseignement supérieur fournissent un certain nombre de chiffres, ce qui permet de se faire une idée sur les profils des lycéens qui réussissent le concours de la PACES.

Découvrez en la synthèse dans ce livre.