Le numérus clausus

Chaque année, le ministère restreint le nombre de places accessibles pour chaque filière de la PACES. Cette limite s’appelle le numérus clausus, et est d’environ 13 000 en France.

Ce numérus se décompose de la façon suivante : 8000 en médecine, 1200 en odontologie (dentaire), 1000 en maïeutique (sage-femme) et 3000 en pharmacie.

Le ministère fixe également un maximum pour les spécialités paramédicales. Deux tiers des 2800 postes de kinésithérapeutes et une partie des 900 places de psychomotriciens sont accessibles par la PACES, les autres étant réservées aux concours internes de chaque école. Parmi les étudiants réussissant la PACES, environ 55 % obtiendront médecine, 20 % pharmacie, 10 % kinésithérapie, 8 % odontologie dont le numérus est très faible, et 7 % maïeutique.